Introduction

 

     Le mot « robot » est originaire des langues slaves et désigne un esclave ou un travailleur serviable. Il a été utilisé, pour la première fois par l'écrivain Karel Capek, dans sa pièce de théâtre s’intitulant « Rossum's Universal Robots » en 1920. Cependant, le terme robotique fut créé par Isaac Asimov en 1942 dans son livre Runaround, dans lequel il énonce les trois lois de la robotique :

-          Première loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.

 -          Deuxième loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi.

 -          Troisième loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’est pas en contradiction avec la première ou la deuxième loi.

De nos jours, les robots ont bien évolué et actuellement, on les retrouve dans divers domaines comme l'armée, la médecine et dans le civil. Les robots d'aujourd'hui ressemblent de plus en plus à l'Homme et peuvent effectuer de nombreuses actions en même temps.

                                                                            

 

Ce constat nous amène à  nous interroger sous la problématique suivante :

- Comment les robots tentent-ils d'imiter les facultés humaines?

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×